Earth Hour – Samedi 28 mars 2020

Les institutions et organes de l’UE, y compris le Centre de traduction, prendront part à Earth Hour 2020; et vous?

Le samedi 28 mars, entre 20h30 et 21h30, 34 institutions et organes de l’UE (soit six de plus qu’en 2019) éteindront symboliquement les lumières des façades de leurs bâtiments principaux (sauf restrictions en matière de sécurité et de respect de la législation) pendant 60 minutes. Imaginé par le WWF, Earth Hour est aujourd’hui l’un des plus grands mouvements citoyens au monde en faveur de l’environnement, qui célèbre cette année son 13e anniversaire (voir la vidéo).

Compte tenu de la crise sanitaire actuelle provoquée par l’épidémie de coronavirus (COVID-19), l’équipe qui coordonne l’organisation de l’événement au niveau mondial recommande à tous ses participants de célébrer Earth Hour de manière entièrement numérique cette année. Il existe de nombreuses façons de prendre part en ligne ou depuis chez soi afin d’exprimer son soutien à la planète pendant cette heure.

Pour découvrir les actions des administrations de l’UE en faveur de la protection de l’environnement, consultez la page web EMAS (système de management environnemental et d’audit) dans les institutions de l’UE sur Europa, qui regroupe les témoignages et les bonnes pratiques EMAS des institutions de l’UE.

 

Liste des institutions et organes de l’UE participants: la Commission européenne (CE), le Parlement européen (PE), le Secrétariat général du Conseil (SGC), le Comité européen des régions (CdR), le Comité économique et social européen (CESE), la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), le Service européen pour l’action extérieure (à Bruxelles), la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Fonds européen d’investissement (FEI), la Banque centrale européenne (BCE), le Médiateur européen, la Cour des comptes européenne (ECA), l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA), l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), le Centre de traduction des organes de l’Union européenne (CdT), la Fondation européenne pour la formation (ETF), l’Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM), l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME), l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF), l’Agence de l’Union européenne pour la formation des services répressifs (CEPOL), l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), l’entreprise commune ECSEL, l’Agence de l’Union européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle au sein de l’espace de liberté, de sécurité et de justice (eu-LISA), l’Agence de l’Union européenne pour la coopération des régulateurs de l’énergie (ACER), l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP), l’entreprise commune européenne pour ITER et le développement de l’énergie de fusion (F4E), le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop), l’Autorité bancaire européenne (ABE), l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV) et l’entreprise commune SESAR.