Session spéciale du groupe de contact avec les universités de l’IAMLADP en Chine

Le Centre de traduction a été invité à participer à la session spéciale du groupe de contact avec les universités de l’IAMLADP, organisée en Chine par l’Institut universitaire de traduction et d’interprétation de l’Université des études internationales de Shanghai (SISU, Shanghai International Studies University). La réunion s’est tenue du 24 au 26 septembre 2019.

M. Thierry Fontenelle, ancien chef du département "Traduction", participait à cette réunion, et a présenté à cette occasion les activités et la mission du Centre de traduction. Il a ensuite donné, aux côtés d’un professeur de traduction de la SISU, un cours destiné à quelques dizaines d’étudiants chinois en traduction et interprétation, et ce en présence de représentants de différentes universités ainsi que de services de traduction et d’interprétation des Nations unies, de l’UE, de l’OMC et de l’OCDE. Cette séance d’enseignement s’est révélée être un exercice interactif fructueux et intéressant pour tous les participants.

Thierry Fontenelle a également livré un bref aperçu du domaine de la terminologie appliquée au travail des traducteurs, et expliqué les nouvelles fonctionnalités de la base de données terminologiques interinstitutionnelle IATE, qui est gérée par le Centre de traduction pour le compte des partenaires de IATE.

Les représentants d’organisations internationales, parmi lesquels se trouvaient à la fois des traducteurs et des interprètes, ont été invités à présenter les activités de leurs organisations respectives et à réfléchir à la manière dont les universités pourraient adapter leurs cursus aux nouveaux besoins et profils de compétences des traducteurs et interprètes d’aujourd’hui au sein des organisations internationales. Les hôtes de la SISU ont également organisé une simulation de conférence sur le thème de la sécurité alimentaire, ce qui a permis aux étudiants chinois de procéder à une interprétation en différentes langues (chinois, anglais, français, espagnol et russe), après quoi les représentants des organisations internationales ont fourni aux étudiants un retour d’information utile et constructif sur leurs performances.

La troisième journée a été consacrée à une visite de la société chinoise iFlytek, spécialisée dans le développement de logiciels d’intelligence artificielle et reconnue comme l’un des leaders mondiaux dans les domaines de la reconnaissance vocale automatique et de la traduction automatique. La société iFlytek emploie plus de 12 000 personnes, qui consacrent des ressources financières et humaines impressionnantes à la collecte de volumes massifs de discours et de données textuelles dans des dizaines de langues, afin d’améliorer leur technologie linguistique. Cette société applique également des techniques d’intelligence artificielle et des technologies neuronales à différents types de domaines, qui vont au-delà de la reconnaissance vocale ou de la traduction automatique et couvrent d’autres champs tels que la reconnaissance faciale, la reconnaissance d’images ou la reconnaissance de schémas (par exemple dans le domaine médical).

Les membres de la SISU ont conclu que la session spéciale du groupe de contact avec les universités qu’ils avaient organisée avait constitué un jalon essentiel dans l’enseignement de la traduction et de l’interprétation en Chine, et ont souligné le rôle crucial d’interface joué par le groupe de contact avec les universités de l’IAMLADP entre, d’une part, les employeurs que sont les organisations internationales et, de l’autre, les formateurs universitaires de linguistes professionnels.